J’suis trop vieux pour ces conneries

J’ai obtenu ma licence professionnelle Administration Systèmes et Réseaux À base de Logiciels Libres (ASRALL) à l’été 2010.

En 2013, il y a dix ans, j’ai commencé à y donner des cours en tant que vacataire. D’utilisation de certains logiciels libres d’abord, puis d’administration de serveurs web.

Au bout de quelques années, j’ai lâché le cours de logiciels libres pour ne conserver que le cours de serveurs web.

C’était bien, je revoyais mes fondamentaux tous les ans, je remaniais le cours, essayant d’être toujours plus clair. J’aimais ça.

Cette année, la licence ASRALL a disparu, intégrée au DUT qui devient un BUT (Bachelor Universitaire de Technologie). Ça ne m’a pas embêté plus que ça. J’y ai gagné en confort d’enseignement en ayant seulement 10 élèves au lieu du double habituellement.

Mais je me suis rendu compte que ça m’épuisait. Pas les élèves, non, mais rabâcher chaque année la même chose, sur un sujet que je ne connais que trop. Revoir des cours lus, relus, modifiés bien trop de fois.

J’ai donc décidé d’arrêter de donner des cours. Je ne rempilerai pas l’année prochaine. Si je n’en retire plus de plaisir mais conserve la fatigue et le stress, à quoi bon ?

J’ai la chance de pouvoir prendre cette décision sans conséquences : je vais juste arrêter de perdre des congés (pour pouvoir aller donner des cours, je posais des congés) et de m’épuiser pendant plusieurs semaines consécutives. Et la perte financière n’est pas monstrueuse. C’était du bonus chaque année, mais ça ne m’était pas indispensable.

Je pense à tou·tes les profs, les vrai·es, celleux dont c’est le métier principal et qui, elleux, tiennent bon. Je les trouve admirables.

Moi je suis fatigué, et je laisse tomber.

Roger Murtaugh, du film l’Arme fatale disant « I’m too old for this shit »

Je suis trop vieux pour ces conneries.

1 réflexion au sujet de « J’suis trop vieux pour ces conneries »

  1. @luc 14 ans que je fais la même chose en vacataire, sur une réparation à 6 matières, généralement entre septembre et mars. "Administrativement" sur une durée au max du quota légal de 187. Sans compter les jurys de fin de diplôme et les VAE.Et également sur des domaines "web" avec ce que ça implique, tout comme toi, sur les rythmes de mises à jour.

Laisser un commentaire