Archives mensuelles : novembre 2009

Plan­tage récur­rent d’Ice­wea­sel sous Debian

Derniè­re­ment j’ai subi (et je ne suis pas le seul) un nombre de plan­tages d’Ice­wea­sel assez impres­sion­nant, toujours lorsque je fermais un onglet.

J’ai enfin trouvé pourquoi ! Bon, il faut savoir d’abord que je suis assez taré pour avoir une Debian Unstable/Expe­ri­men­tal… Ce qui fait que l’ins­ta­bi­lité est sensée être mon lot quoti­dien. Mais à part Icewea­sel qui plan­tait souvent et Grisbi 6 qui se fait un peu caca dessus lors des rappro­che­ments, je n’ai aucun souci.

Je suis donc en full unstable/expe­ri­men­tal et je fais mes mises à jour tous les jours (voire même deux fois : le matin en me levant et le soir en rentrant de l’IUT). C’est de là que venait le problème : c’est le paquet libcai­ro2 en version expe­ri­men­tal qui faisait plan­ter Icewea­sel.

En le down­gra­dant vers la version testing (il n’y a pas de version unstable), j’ai retrouvé les joies du surf inin­ter­rompu !

Petite astuce, pour débug­ger Icewea­sel (ou Fire­fox, bien sûr), lancez-le dans un termi­nal avec

$ icewea­sel -g

Vous avez besoin de gdb pour ça et ensuite vous tapez run à l’in­vite de gdb.

J’es­père que ça pourra servir à d’autres qui se lamentent de leur navi­ga­teur qui plante à chaque ferme­ture d’on­glet.

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Et tu retour­ne­ras à la pous­siè­re…

Si je passe régu­liè­re­ment l’as­pi­ra­teur dans mon ordi­na­teur de bureau, il n’en est abso­lu­ment pas de même pour mon portable. Pourquoi ? Tout simple­ment parce que je pensais que parce que les venti­la­teurs de portable soufflent l’air vers l’ex­té­rieur, la pous­sière avait peu de chance d’y rentrer.

Grave erreur !

Une amie m’avait dit il y a quelques temps qu’il arri­vait à son ordi de s’éteindre d’un coup, sans raison. Sachant que son portable ne repose pas sur une base bien dure et lisse, je me disais qu’elle bouchait l’ar­ri­vée d’air, d’où surchauffe du proces­seur et extinc­tion de l’ordi pour ne pas l’en­dom­ma­ger. Et effec­ti­ve­ment, le fait de suréle­ver le pc avec des petits bouts de carton sous les pattes a résolu le problème.

J’ai récem­ment pris son pc en pension pour un petit problème de module du noyau à recom­pi­ler (je me voyais pas lui expliquer ça au télé­phone) et l’ordi s’est éteint tout seul ! Diantre ! Pour­tant il était bien sur une surface comme il faut. Je l’ai alors ouvert et ce que j’y ai trouvé fait fran­che­ment peur…

Il y avait une telle accu­mu­la­tion de pous­sière entre le venti­la­teur et le calo­duc que je m’étonne encore que l’ordi puisse démar­rer !

Donc n’ayez pas peur d’avoir de l’hy­giène et de passer l’aspi régu­liè­re­ment dans vos pc, portables ou fixes.

Dans la prochaine note, toujours dans le registre de l’hy­giène, nous verrons qu’un mot de passe, ça se change tous les mois, comme les caleçons (à moins que ce soit les brosses à dents, je sais plus)

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay