Archives du mot-clé Maintenance

Udev empêche la mise à jour du système

Je viens de réins­tal­ler ma Debian GNU/Linux pour avoir une belle petite machine toute propre avant de partir à Paris.

Comme on a une super bande passante et un joli PXE à l’IUT, j’en ai profité.

Problème : l’image est une stable (moi qui n’ins­talle que des testing avant de les passer en expé­ri­men­tal) et lors de l’up­grade, je me suis copieu­se­ment fait insulté par udev qui voulait un nouveau noyau pour se mettre à jour.

Re-problème : le nouveau noyau ne veut pas s’ins­tal­ler à cause d’udev.

Solu­tion : d’après le message d’er­reur, il suffit de créer un fichier /etc/udev/kernel-upgrade pour que ça reparte comme en 40.

Allez-y à cœur joie avec un touch /etc/udev/kernel-upgrade ou un > /etc/udev/kernel-upgrade et vous êtes tranquille !

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Et tu retour­ne­ras à la pous­siè­re…

Si je passe régu­liè­re­ment l’as­pi­ra­teur dans mon ordi­na­teur de bureau, il n’en est abso­lu­ment pas de même pour mon portable. Pourquoi ? Tout simple­ment parce que je pensais que parce que les venti­la­teurs de portable soufflent l’air vers l’ex­té­rieur, la pous­sière avait peu de chance d’y rentrer.

Grave erreur !

Une amie m’avait dit il y a quelques temps qu’il arri­vait à son ordi de s’éteindre d’un coup, sans raison. Sachant que son portable ne repose pas sur une base bien dure et lisse, je me disais qu’elle bouchait l’ar­ri­vée d’air, d’où surchauffe du proces­seur et extinc­tion de l’ordi pour ne pas l’en­dom­ma­ger. Et effec­ti­ve­ment, le fait de suréle­ver le pc avec des petits bouts de carton sous les pattes a résolu le problème.

J’ai récem­ment pris son pc en pension pour un petit problème de module du noyau à recom­pi­ler (je me voyais pas lui expliquer ça au télé­phone) et l’ordi s’est éteint tout seul ! Diantre ! Pour­tant il était bien sur une surface comme il faut. Je l’ai alors ouvert et ce que j’y ai trouvé fait fran­che­ment peur…

Il y avait une telle accu­mu­la­tion de pous­sière entre le venti­la­teur et le calo­duc que je m’étonne encore que l’ordi puisse démar­rer !

Donc n’ayez pas peur d’avoir de l’hy­giène et de passer l’aspi régu­liè­re­ment dans vos pc, portables ou fixes.

Dans la prochaine note, toujours dans le registre de l’hy­giène, nous verrons qu’un mot de passe, ça se change tous les mois, comme les caleçons (à moins que ce soit les brosses à dents, je sais plus)

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay