Back on line ! – Vim et les presses-papiers nommés

Me revoilà !

Je l’avoue, ça fait un peu plus d’une semaine que j’ai de nouveau le net, mais avec les update de mes Debian qui foirent tout à cause de libglib2.0.0, les tenta­tives (ratées) d’ins­tall de mon serveur (ratées parce que les cd d’ins­tall de Debian foirent, c’est pas ma faute), et le fait de ne pas avoir fait les tests néces­saires pour faire de beaux billets un tant soit peu complets, ben j’avais rien à dire.

Mais là j’ai trouvé un beau truc ici, tout con mais telle­ment pratique !

C’est pour utili­ser la capa­cité de Vim d’avoir plusieurs presses-papier.

Pour créer un presse-papier nommé a, il suffit de se placer sur la ligne/sélec­tion­ner en mode visual et de faire :

"ayy

Pour copier ce presse-papier :

"ap

Et voilà ! N’est-ce pas beau ?

EDIT : Sachez aussi que le nom des presses-papier peut aller de a à z et que Vim garde un histo­rique de vos presses-papiers non nommés : il sont nommés de 0 à 9.

Pour voir la liste et le contenu de vos buffers, tapez

:reg

Et pour copier un inter­valle de ligne (disons de la ligne 27 à la ligne 42) dans un presse-papier nommé b:

:27,42y b
Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

2 réflexions au sujet de « Back on line ! – Vim et les presses-papiers nommés »

  1. Excellent ! J’avais déjà cherché comment avoir l’historique des lignes copiées, mais sans succès…

    Me voila rassuré, vim sait le faire, et ça va m’être bien utile

    Au passage, une autre astuce dans le même genre :

    En mode commande, on peut récupérer le contenu d’un buffer via Ctrl+R suivit du numéro de buffer, pratique pour, par exemple, ouvrir un autre fichier dont on a copier le chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *