Archives du mot-clé Ray’s day

Ray’s Day 2017

Le Ray’s day, c’est la fête de la lecture, quelle qu’elle soit, quel que soit le support. Ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Le Ray’s day a lieu le 22 août, jour de l’an­ni­ver­saire de Ray Brad­bury grand amou­reux des livres disparu en 2012 et qui a inspiré Neil Jomunsi pour créer cette jour­née spéciale :-)

Je vous propose cette année un epub repre­nant mes parti­ci­pa­tions au #Mercre­diFic­tion sur Masto­don : https://rays­day.net/b/titles/51

Enjoy :-)

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Joyeux Ray’s day à tou·­te·s !

Le Ray’s day, c’est la fête de la lecture, quelle qu’elle soit, quel que soit le support. Ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Le Ray’s day a lieu le 22 août, jour de l’an­ni­ver­saire de Ray Brad­bury grand amou­reux des livres disparu en 2012 et qui a inspiré Neil Jomunsi pour créer cette jour­née spéciale :-)

N’écri­vant pas (j’ai bien essayé de m’y mettre l’an­née dernière, mais je n’ai jamais fini), que pouvais-je faire pour célé­brer ce jour si parti­cu­lier ? Qu’ai-je dans mes poches ? Un esprit libriste, des compé­tences en infor­ma­tiques… Diffi­cile. Puis j’ai repensé à ce que j’avais fait l’an­née dernière : outre un tirage au sort pour gagner un epub, j’avais fait un livre numé­rique du web-comic de mon cousin.

Bien, un epub, ça c’est dans mes cordes. Mais que mettre dedans ? Il faut que ce soit libre, que ce soit inté­res­sant, qu’il y en assez pour remplir un livre… Et j’ai pensé au Copy­right Madness de Lionel Maurel et Thomas Four­meux. Toutes les semaines, ils traquent les dérives de la « propriété intel­lec­tuelle » et nous rappellent que « Si la propriété, c’est le vol ; la propriété intel­lec­tuelle, c’est le LOL ! »

Un petit script en Perl par ci, un peu de Sigil par là, saupou­dré d’une pincée de feuille de style de Frama­book et d’huile de coude et voilà !

Je vous livre un recueil 2015–2016 du Copy­right Madness !

Merci à nos deux senti­nelles vigi­lantes de nous offrir cette revue hebdo­ma­daire en CC-0 et tout spécia­le­ment à Lionel Maurel d’avoir écrit la préface du recueil :-)

PS : le recueil ne court que de 2015 à 2016 car avant 2015, le Copy­right Madness se basait sur Storify et je ne suis pas sûr que ça n’en­freigne pas leurs termes de service (« Attempt to access or search the Storify Service or Service Content or down­load Service Content from the Storify Service through the use of any engine, soft­ware, tool, agent, device or mecha­nism (inclu­ding spiders, robots, craw­lers, data mining tools or the like) other than the soft­ware and/or search agents provi­ded by Storify or other gene­rally avai­lable third party web brow­sers; ») :-P

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay