Archives du mot-clé Last

Merci à mes tipeurs :-)

Le 14 juillet 2016, j’ai lancé mes pages Tipeee et Libe­ra­pay.

La récom­pense de base est l’ap­pa­ri­tion sur une page mensuelle de remer­cie­ments… voici celle de septembre ! En retard, encore et toujours. Sans excuse cette fois-ci. Juste la flem­me… et un nouveau logi­ciel 😉

Merci à :

Voici mon bilan de septembre :

En ce qui concerne les commits dédiés :

Et vous pouvez toujours me soute­nir via Duni­ter !

Je remets ici mon expli­ca­tion du mois d’août.

Disclai­mer : je vais peut-être dire des sottises parce que j’ai pas tout compris mais je m’en fous, j’aime bien l’idée

Duni­ter est un projet de crypto-monnaie mais contrai­re­ment au bitcoin où c’est la course à la puis­sance de calcul pour géné­rer la monnaie et deve­nir riche, le but est de créer une monnaie libre (le Ğ1, prononcé comme june en anglais), basée sur une toile de confiance (il faut rece­voir 5 certi­fi­ca­tions pour être membre) et où chacun des membres reçoit tous les jours un divi­dende univer­sel. Je dois dire que je suis assez curieux de ce qu’on peut faire avec un système ressem­blant forte­ment au salaire à vie 🙂

C’est pourquoi j’ai créé mon compte et ait fait ce qu’il fallait pour rece­voir mes certi­fi­ca­tions (rencon­trer des gens, tous­sa…). Ma clé publique est :

 2t6NP6Fvvuok2iRWA188C6pGokWAB5Kpf1S1iGtkN9tg

Et comme un projet n’est utile que si on s’en sert, je vous propose de me soute­nir en Ğ1 tout en béné­fi­ciant des mêmes récom­penses que celles présentes sur ma page Tipeee (j’ai arbi­trai­re­ment choisi une parité euro/Ğ1 car je n’ai pas vrai­ment trouvé de page expliquant comment évaluer le cours du Ğ1 en euros, et au final, est-ce vrai­ment néces­saire ? À nous de choi­sir quelle valeur a cette nouvelle monnaie 🙂. Et puis ça me simpli­fie la vie).

Voici donc les diffé­rentes contre­par­ties et leur prix (chaque contre­par­tie comprend celles de tarif infé­rieur) :

  • 1 Ğ1 : vous appa­raî­trez sur la page mensuelle des remer­cie­ments
  • 2 Ğ1 : vous rece­vrez une photo dédi­ca­cée de mon chat
  • 3 Ğ1 : vous rece­vrez 3 stickers repre­nant les logos de Lstu, Lutim et Lufi. De quoi déco­rer son ordi et se la péter en société 😁
  • 5 Ğ1 : un commit vous sera dédié chaque mois (si je déve­loppe suffi­sam­ment pour le nombre de personnes à ce niveau)
  • 15 Ğ1 : vous pouvez me deman­der de bosser en prio­rité sur un bug ou une demande de fonc­tion­na­lité d’un de mes logi­ciels (dans la mesure du faisable, hein).
  • 100 Ğ1 : quand j’au­rais un nouveau projet, vous pour­rez en choi­sir le nom et le logo

Pour en savoir plus sur Duni­ter et Ğ1, je vous propose d’al­ler voir cet article de cgeek : https://blog.cgeek.fr/de-linte­ret-dune-monnaie-libre.html ainsi que la théo­rie rela­tive de la monnaie pour les enfants.

PS : j’ai aussi une adresse bitcoin si vous souhai­tez me soute­nir par ce biais

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Cas d’usage de Last

Last est un logi­ciel que j’ai codé il y a peu. Il veut dire « Let’s Aggre­gate Superb Toots » et permet de créer un site à partir d’une liste de pouets (toots en anglais, c’est le terme dési­gnant les mini-articles du réseau social libre et décen­tra­lisé Masto­don).

Le prin­cipe est simple : on clone le projet, on modi­fie le fichier de confi­gu­ra­tion selon ses goûts, on y ajoute les pouets à récu­pé­rer, on committe, on push sur un serveur Gitlab avec les Gitlab pages acti­vées et hop ! Ça fait des choca­pic^W un site repre­nant tous les pouets. La marche à suivre complète est expliquée sur https://luc.frama.io/last­man/fr.html.

Je trouve Last de plus en plus inté­res­sant comme outil. Je m’en sers pour faire un recueil de mes mercre­dis fictions, ainsi que pour regrou­per des pouets-feuille­tons comme BackUp et Dans la vallée (avec l’ai­mable auto­ri­sa­tion de leurs aut·­ric·e·ur).

Mais en plus ça permet de faire des sites par rapport à une théma­tique, un évène­ment, un voya­ge… J’ai un pote qui est en vacances en Indo­né­sie. Il poste pas mal sur Masto­don, avec de superbes photos et annonce sur son blog qu’il va y reprendre ses pouets, parce que ce sont de belles photos.

C’est un cas parfait pour Last ! Pourquoi ? Parce qu’au lieu de reprendre le texte (copier/coller, mettre la date et l’heure) et les photos (clic droit, enre­gis­trer sous) pour écrire un article, il n’y a qu’à copier/coller les adresses des pouets dans last.conf, et hop ! Sachant qu’on peut éditer last.conf direc­te­ment depuis l’in­ter­face de Gitlab, on n’a même pas besoin d’avoir git ! Et ça donne plutôt bien : https://petit.frama.io/indo­ne­sie 🙂

Je trouve que ça permet de retrou­ver le côté « blog » du micro-blogage. En effet, Masto­don, Twit­ter et consorts sont des plate­formes de micro-blog­ging, mais va essayer de relire tous les pouets ou tous les tweets d’une personne, même les plus impor­tants ! Avec Last, l’au­teur (ou tout autre personne) peut sauve­gar­der les articles qu’il souhaite pour les retrou­ver plus faci­le­ment, les mettre en valeur… On retrouve un temps long, contrai­re­ment aux plate­formes en ques­tion où le flux d’ar­ticles ne s’ar­rête jamais.

Last but not least (😛), Last crée un flux RSS pour le site généré et un epub, vous permet­tant de tout lire de façon décon­necté, bien tranquille­ment sur votre liseuse 😉

Bref, je suis plutôt content de mon petit outil 😀

Photo d’illus­tra­tion : Alexandre Cham­bon

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay