Archives du mot-clé Ssh

Encore un bon petit logi­ciel

Les sauve­gardes, c’est bien, les sauve­gardes auto­ma­tiques, c’est mieux !

OVH m’offre avec mon serveur dédié un espace de stockage en ftp me permet­tant de faire des sauve­gardes. C’est sympa, mais rsync ne sait pas faire son travail en ftp… :(
Qu’à cela ne tienne, j’ai parcouru le web et les dépôts Debian pour cher­cher mon bonheur et je l’ai trouvé ! Il s’agit de backup-mana­ger.

À partir d’un fichier de confi­gu­ra­tion très simple et très docu­menté, backup-mana­ger sera capable de faire des archives – incré­men­tales ou pas – des diffé­rents réper­toires choi­sis, en excluant ce qu’on lui demande d’ex­clure et d’en­voyer tout ça vers un serveur ftp, une machine distante acces­sible par ssh, un réper­toire ou une machine distante acces­sible vie rsync ou encore vers le cloud d’ama­zon.

On peut aussi deman­der à backup-mana­ger de sauve­gar­der une base mysql (ou toutes les bases que l’on possède) et ce, même à distance.

Enfin, backup-mana­ger effec­tue lui-même la rota­tion des archives.

Bref, à la fin de ma confi­gu­ra­tion, je n’ai eu qu’à mettre backup-mana­ger dans un cron kiva­bien et roulez jeunesse !

Comparé à d’autres solu­tions comme la créa­tion d’un miroir sur le serveur ftp (avec ncftp ou lftp par exemple) ou faire soi-même un script rsync qui va balan­cer le résul­tat de la synchro­ni­sa­tion sur le serveur ftp, backup-mana­ger est vrai­ment ce que j’ai trouvé de plus simple à confi­gu­rer et mettre en œuvre.

Comme d’ha­bi­tude :

# apt-get install backup-manager

EDIT : J’ai oublié de le dire, mais backup-mana­ger permet de cryp­ter les archives, pour plus de sécu­rité. C’est-y pas beau ça ?

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Screen, l’ami du ssh

Comme je bosse via ssh depuis bien­tôt trois mois, j’uti­lise screen de façon quasi quoti­dienne et je dois bien dire que c’est bien pratique.

C’est pratique, mais d’of­fice, qu’est-ce que c’est moche !

D’où l’in­té­rêt d’un bon fichier de confi­gu­ra­tion .screenrc que je vous livre aujourd’­hui. Comme de temps en temps avec mes fichiers de confi­gu­ra­tion, il y a des bouts de code que je comprends pas parce que j’ai récu­péré la base de mon fichier chez quelqu’un d’autre.

startup_message off
deflogin on
vbell off
vbell_msg " !!! "
hardstatus off
hardstatus string "%h%? users: %u%?"
caption always "%{+u wk}%?%-w%?%{+b rk}/%n:%t\%{-b wk}%?%+w%?%{-u}%=%{+b wk}%H%{gk} %c %{yk}%d/%m/%Y%-0=%{wk}"
termcapinfo xterm ti@:te@

bindkey -k k8 prev
bindkey -k k9 next

En gros, vous n’au­rez plus le message au lance­ment de screen, plus de « cloche » visuelle (un scin­tille­ment de l’écran pour rempla­cer le beep système), vous aurez toujours le nom de vos diffé­rents screen affi­chés en bas du termi­nal, ainsi que le host­name du système et une horloge. Vous pour­rez enfin passer d’un screen à l’autre avec les touches F8 et F9.

Les parties dont je ne suis pas sûr sont le term­ca­pinfo et le deflo­gin. J’hé­site à les enle­ver car il y a parfois des tweaks utiles bien cachés (genre un raccourci ou une inter­pré­ta­tion de commande diffé­rente).

Pour finir, un petit screen­shot :

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay