Archives du mot-clé Sigil

Joyeux Ray’s day à tou·­te·s !

Le Ray’s day, c’est la fête de la lecture, quelle qu’elle soit, quel que soit le support. Ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Le Ray’s day a lieu le 22 août, jour de l’an­ni­ver­saire de Ray Brad­bury grand amou­reux des livres disparu en 2012 et qui a inspiré Neil Jomunsi pour créer cette jour­née spéciale :-)

N’écri­vant pas (j’ai bien essayé de m’y mettre l’an­née dernière, mais je n’ai jamais fini), que pouvais-je faire pour célé­brer ce jour si parti­cu­lier ? Qu’ai-je dans mes poches ? Un esprit libriste, des compé­tences en infor­ma­tiques… Diffi­cile. Puis j’ai repensé à ce que j’avais fait l’an­née dernière : outre un tirage au sort pour gagner un epub, j’avais fait un livre numé­rique du web-comic de mon cousin.

Bien, un epub, ça c’est dans mes cordes. Mais que mettre dedans ? Il faut que ce soit libre, que ce soit inté­res­sant, qu’il y en assez pour remplir un livre… Et j’ai pensé au Copy­right Madness de Lionel Maurel et Thomas Four­meux. Toutes les semaines, ils traquent les dérives de la « propriété intel­lec­tuelle » et nous rappellent que « Si la propriété, c’est le vol ; la propriété intel­lec­tuelle, c’est le LOL ! »

Un petit script en Perl par ci, un peu de Sigil par là, saupou­dré d’une pincée de feuille de style de Frama­book et d’huile de coude et voilà !

Je vous livre un recueil 2015–2016 du Copy­right Madness !

Merci à nos deux senti­nelles vigi­lantes de nous offrir cette revue hebdo­ma­daire en CC-0 et tout spécia­le­ment à Lionel Maurel d’avoir écrit la préface du recueil :-)

PS : le recueil ne court que de 2015 à 2016 car avant 2015, le Copy­right Madness se basait sur Storify et je ne suis pas sûr que ça n’en­freigne pas leurs termes de service (« Attempt to access or search the Storify Service or Service Content or down­load Service Content from the Storify Service through the use of any engine, soft­ware, tool, agent, device or mecha­nism (inclu­ding spiders, robots, craw­lers, data mining tools or the like) other than the soft­ware and/or search agents provi­ded by Storify or other gene­rally avai­lable third party web brow­sers; ») :-P

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Créa­tion d’un epub, 1er essai

J’aime ce qu’é­crit Neil Jomunsi, mais je n’aime pas lire des nouvelles ou des livres sur l’écran de mon ordi­na­teur, ça me fatigue les yeux. Par contre, sur ma liseuse, pas de problème.

Hors, Neil a publié voici quelque temps une nouvelle sur son site. Je n’ai jamais eu le courage de la lire sur son site, mais j’avais terri­ble­ment envie de la lire. Je l’ai donc conver­tie en epub !

J’ai tout d’abord pris le texte de la nouvelle et l’ai « converti » en mark­down (converti entre guille­mets, vu qu’il n’y avait que les titres qui deman­daient une adap­ta­tion).

Ensuite j’ai commencé à jouer avec pandoc pour conver­tir tout ça en epub. J’ai plus parti­cu­liè­re­ment regardé du côté de http://john­mac­far­lane.net/pandoc/epub.html et http://john­mac­far­lane.net/pandoc/README#epub-meta­data.

J’avais un epub. Chouette. Mais il était un poil trop brut de fonde­rie et pas très joli. J’ai fait une couver­ture avec le selfie du macaque qui a fait le tour de la planète il y a quelques mois. Un petit coup de Gimp, et roule !

Histoire de véri­fier l’epub, et pouvoir le modi­fier simple­ment, j’ai utilisé Sigil. J’ai viré la table des matières (les chapitres s’ap­pe­lant 1., 2., etc, la table des matières n’avait pas grand inté­rêt), rajouté un petit texte sur l’au­teur, modi­fié un peu la feuille de style pour faire un peu plus propre et utili­ser la police Libe­ra­tionSe­rif. Bref, un peu de polish. Pour les modi­fi­ca­tions de CSS, j’ai créé un fichier css pour pouvoir le réuti­li­ser si je regé­né­rais l’epub avec pandoc.

La commande pandoc finale :

pandoc kima.md -f markdown -t epub \
--epub-cover-image=kima.png \
--epub-stylesheet=epub.css --smart \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Regular.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Bold.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Italic.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-BoldItalic.ttf \
-o kima.epub

Pour trou­ver des astuces et en savoir plus sur l’epub, j’ai consulté le livre Créer des ebooks avec Sigil de Benoit Huot que j’avais acheté il y a plusieurs mois. Car oui, l’epub, c’est de l’HTML et de la CSS, et ça, je maîtrise, mais il n’y a pas que ça.

Bref, le résul­tat est là : https://lstu.fr/kima. C’est un premier essai, donc c’est forcé­ment un peu maladroit (surtout la couver­ture), m’en­fin c’était pour le fun.

La nouvelle de Neil est en licence Crea­tive Commons NC-BY-SA (je ne me serais pas amusé à faire un epub si ça avait été du full copy­right), donc n’hé­si­tez pas à parta­ger le lien et l’epub :-)

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay