Archives du mot-clé Epub

Cas d’usage de Last

Last est un logi­ciel que j’ai codé il y a peu. Il veut dire « Let’s Aggre­gate Superb Toots » et permet de créer un site à partir d’une liste de pouets (toots en anglais, c’est le terme dési­gnant les mini-articles du réseau social libre et décen­tra­lisé Masto­don).

Le prin­cipe est simple : on clone le projet, on modi­fie le fichier de confi­gu­ra­tion selon ses goûts, on y ajoute les pouets à récu­pé­rer, on committe, on push sur un serveur Gitlab avec les Gitlab pages acti­vées et hop ! Ça fait des choca­pic^W un site repre­nant tous les pouets. La marche à suivre complète est expliquée sur https://luc.frama.io/last­man/fr.html.

Je trouve Last de plus en plus inté­res­sant comme outil. Je m’en sers pour faire un recueil de mes mercre­dis fictions, ainsi que pour regrou­per des pouets-feuille­tons comme BackUp et Dans la vallée (avec l’ai­mable auto­ri­sa­tion de leurs aut·­ric·e·ur).

Mais en plus ça permet de faire des sites par rapport à une théma­tique, un évène­ment, un voya­ge… J’ai un pote qui est en vacances en Indo­né­sie. Il poste pas mal sur Masto­don, avec de superbes photos et annonce sur son blog qu’il va y reprendre ses pouets, parce que ce sont de belles photos.

C’est un cas parfait pour Last ! Pourquoi ? Parce qu’au lieu de reprendre le texte (copier/coller, mettre la date et l’heure) et les photos (clic droit, enre­gis­trer sous) pour écrire un article, il n’y a qu’à copier/coller les adresses des pouets dans last.conf, et hop ! Sachant qu’on peut éditer last.conf direc­te­ment depuis l’in­ter­face de Gitlab, on n’a même pas besoin d’avoir git ! Et ça donne plutôt bien : https://petit.frama.io/indo­ne­sie 🙂

Je trouve que ça permet de retrou­ver le côté « blog » du micro-blogage. En effet, Masto­don, Twit­ter et consorts sont des plate­formes de micro-blog­ging, mais va essayer de relire tous les pouets ou tous les tweets d’une personne, même les plus impor­tants ! Avec Last, l’au­teur (ou tout autre personne) peut sauve­gar­der les articles qu’il souhaite pour les retrou­ver plus faci­le­ment, les mettre en valeur… On retrouve un temps long, contrai­re­ment aux plate­formes en ques­tion où le flux d’ar­ticles ne s’ar­rête jamais.

Last but not least (😛), Last crée un flux RSS pour le site généré et un epub, vous permet­tant de tout lire de façon décon­necté, bien tranquille­ment sur votre liseuse 😉

Bref, je suis plutôt content de mon petit outil 😀

Photo d’illus­tra­tion : Alexandre Cham­bon

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Créa­tion d’un epub, 1er essai

J’aime ce qu’é­crit Neil Jomunsi, mais je n’aime pas lire des nouvelles ou des livres sur l’écran de mon ordi­na­teur, ça me fatigue les yeux. Par contre, sur ma liseuse, pas de problème.

Hors, Neil a publié voici quelque temps une nouvelle sur son site. Je n’ai jamais eu le courage de la lire sur son site, mais j’avais terri­ble­ment envie de la lire. Je l’ai donc conver­tie en epub !

J’ai tout d’abord pris le texte de la nouvelle et l’ai « converti » en mark­down (converti entre guille­mets, vu qu’il n’y avait que les titres qui deman­daient une adap­ta­tion).

Ensuite j’ai commencé à jouer avec pandoc pour conver­tir tout ça en epub. J’ai plus parti­cu­liè­re­ment regardé du côté de http://john­mac­far­lane.net/pandoc/epub.html et http://john­mac­far­lane.net/pandoc/README#epub-meta­data.

J’avais un epub. Chouette. Mais il était un poil trop brut de fonde­rie et pas très joli. J’ai fait une couver­ture avec le selfie du macaque qui a fait le tour de la planète il y a quelques mois. Un petit coup de Gimp, et roule !

Histoire de véri­fier l’epub, et pouvoir le modi­fier simple­ment, j’ai utilisé Sigil. J’ai viré la table des matières (les chapitres s’ap­pe­lant 1., 2., etc, la table des matières n’avait pas grand inté­rêt), rajouté un petit texte sur l’au­teur, modi­fié un peu la feuille de style pour faire un peu plus propre et utili­ser la police Libe­ra­tionSe­rif. Bref, un peu de polish. Pour les modi­fi­ca­tions de CSS, j’ai créé un fichier css pour pouvoir le réuti­li­ser si je regé­né­rais l’epub avec pandoc.

La commande pandoc finale :

pandoc kima.md -f markdown -t epub \
--epub-cover-image=kima.png \
--epub-stylesheet=epub.css --smart \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Regular.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Bold.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-Italic.ttf \
--epub-embed-font=/usr/share/fonts/truetype/liberation/LiberationSerif-BoldItalic.ttf \
-o kima.epub

Pour trou­ver des astuces et en savoir plus sur l’epub, j’ai consulté le livre Créer des ebooks avec Sigil de Benoit Huot que j’avais acheté il y a plusieurs mois. Car oui, l’epub, c’est de l’HTML et de la CSS, et ça, je maîtrise, mais il n’y a pas que ça.

Bref, le résul­tat est là : https://lstu.fr/kima. C’est un premier essai, donc c’est forcé­ment un peu maladroit (surtout la couver­ture), m’en­fin c’était pour le fun.

La nouvelle de Neil est en licence Crea­tive Commons NC-BY-SA (je ne me serais pas amusé à faire un epub si ça avait été du full copy­right), donc n’hé­si­tez pas à parta­ger le lien et l’epub :-)

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay