Archives du mot-clé Logiciel libre

Bannière Framasoft, par Gee

Nouvelle année, nouveau boulot

Ça ne vous aura pas échappé, on a encore changé d’an­née. C’est souvent le moment où tout le monde prend de grandes réso­lu­tions que personne ne tien­dra, ou qu’on se met à espé­rer que les (ir)respon­sables poli­tiques cesse­ront leurs clow­ne­ries (fol espoir).

Pour moi, cette nouvelle année corres­pond à un grand chan­ge­ment : j’ai changé de boulot ! Depuis le 4 janvier, je suis offi­ciel­le­ment employé par Frama­soft \o/

C’est pour moi une véri­table joie, car je vais pouvoir bosser par le Libre, pour le Libre :-) Même si dans mon précé­dent boulot, à l’uni­ver­sité de Lorraine, j’uti­li­sais énor­mé­ment d’ou­tils libres, la fina­lité n’était pas la même. Pas que mon ancien boulot m’ait déplu hein, mais être payé pour faire avan­cer la cause du Logi­ciel Libre et de la Culture Libre, c’est juste mon rêve depuis que j’ai décidé de faire la licence ASRALL.

Que vais-je y faire, à Frama­soft ? Tout simple­ment ce que j’y faisais déjà depuis plus ou moins deux ans et demi de façon béné­vole sur mon temps libre : de l’ad­mi­nis­tra­tion système. Et ça, c’est mon kif, ma drogue, mon speed. Juste ce que j’aime :D

Ça fait main­te­nant une semaine que j’ai commencé, et je vois déjà quelques petites choses qui se dégagent de mon nouveau boulot :

  • le télé-travail, c’est quand même pas mal du tout. Je bosse de chez moi, tranquille pépère, la théière et le chat à côté de moi, pas de temps de trajet, je peux faire gueu­ler la musique et si j’ai envie de rester en pyjama toute la jour­née, je peux :P
  • ça demande par contre un poil d’or­ga­ni­sa­tion pour faire ses heures et noter les tâches effec­tuées, mais je m’en sors plutôt bien avec ktime­tra­cker : une tâche du nom de la jour­née, je lance le chrono, et je rajoute des sous-tâches pour chaque tâche à effec­tuer. On ne me demande pas de comp­ter combien de temps je passe sur chaque tâche, donc ça va bien comme ça. Je peux arrê­ter le chrono de la tâche “jour­née” pour faire une pause et reprendre après.
  • avoir des horaires vrai­ment souples, c’est un pur bonheur.
  • pour l’ins­tant, les tâches à effec­tuer sont plutôt courtes, les résul­tats rapides à évaluer… c’est très agréable de voir les choses évoluer rapi­de­ment. Pas de grand truc à faire en 6 mois avec 3 ou 4 personnes de services diffé­rents : au final, c’est plutôt agile comme fonc­tion­ne­ment, sans les contraintes d’une vraie méthode agile certi­fiée truc-muche.
  • la distance entre les diffé­rents sala­riés de Frama­soft (Lyon, Toulouse, en Ariège, Nancy) n’est pas gênante : une réunion télé­pho­nique en début de semaine pour voir les trucs à faire en prio­rité, et tout le reste passe par mail ou jabber (ou SMS ou télé­phone si c’est urgent ou compliqué/trop long à expliquer à l’écrit)
  • la toute-puis­sance : je suis embau­ché comme « respon­sable infra­struc­ture et systèmes ». En gros, au niveau tech­nique, je suis le chef (vous inquié­tez pas, je suis pas un despote, j’écoute les besoins et idées des autres hein :D). Du coup, bah ça me plaît ! Je connais bien l’in­fra­struc­ture (tu parles, c’est moi qui ait fait sa refonte), son fonc­tion­ne­ment et comment on la gère au quoti­dien, donc les déci­sions sont rapides à prendre..
  • Frama­soft, c’est plein de services, donc plein d’ou­tils libres auxquels poten­tiel­le­ment contri­buer : depuis le 4 janvier, j’ai déjà fait plusieurs merge-requests sur des projets qu’on utilise. Ça fait plai­sir d’avoir plus d’oc­ca­sions de contri­buer au Libre :-)
  • bosser toute la semaine plutôt que juste sur mon temps libre, je sens que ça va bien nous aider à sortir plein de nouveaux services en 2016
  • déga­ger du temps libre, ça va aussi m’ai­der à sortir de nouveaux outils !

Bref, j’en­tame 2016 du bon pied, et confiant !

Bonne année !

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay

Pourquoi j’aime le libre (et pourquoi fiat tux)

Le 101ème billet de ce blog ! Ça se fête !

Pourquoi j’aime le libre ?

Je cause surtout de logi­ciels libres ici et c’est loin d’être un hasard ! J’aime le logi­ciel libre pour tout ce qu’il m’ap­porte :

  • Le pouvoir ! Et les femmes ! Et l’argent ! Euh, non, juste le pouvoir en fait : j’ai déjà souf­fert de bugs dans certains logi­ciels (ex : un plugin du frame­work symphony), ou de manque de fonc­tion­na­li­tés (ex : réécri­ture du script d’ins­tall de lxc debian). J’ai jeté un coup d’œuil au code, j’ai changé 2–3 trucs, et voilà ! J’ai inté­gré des patchs avant leur sortie dans la version stable (ex : Horde et un problème de logger). C’est pas souvent qu’on peut faire ça avec des logi­ciels priva­teurs.
  • Encore du pouvoir ! C’est bête à dire, mais le logi­ciel libre m’a fait deve­nir un power user, quelqu’un qui sait (bien plus que la moyenne) comment son ordi fonc­tionne. Comment ? À force de vouloir tuner ma station de travail, j’ai beau­coup lu. Entre pages de man, pages de doc, de tuto­riels, de blog sur le web, j’ai beau­coup appris (voir Séren­pi­dité)et j’ai aussi appris à être curieux. Il me reste plein de trucs à décou­vrir et j’adore ça !
  • De l’aide ! Un problème ? 10 contre 1 que quelqu’un l’a déjà rencon­tré et a mis la solu­tion sur un forum, un tuto ou son blog. Et si ce n’est pas le cas, il n’y a qu’à poser la ques­tion, on obtien­dra souvent la réponse rapi­de­ment. Oui, les forums des logi­ciels non libres font la même chose, mais je trouve que le rapport réponse/bruit est loin d’être le même (sauf en cas de troll velu).
  • Un système qui est fait pour moi ! S’il y a un aspect de mon système qui ne me plaît pas, je le change et je le remplace par une de ses alter­na­tives, libres elles aussi. Il y a une alter­na­tive pour quasi­ment tout, sauf pour ce qu’il y a de parfait, et enco­re… même grep a trouvé une alter­na­tive avec ack. Bref, mon système s’adapte à moi, et pas l’in­verse !
  • C’est beau ! Des milliers de personnes qui ne se connaissent pas (tout du moins au début) qui donnent de leur temps libre pour créer quelque chose pour le monde entier, vous en avez beau­coup des exemples comme ça ?
  • Et, avan­tage non négli­geable, c’est plus que souvent gratuit. Bah oui, j’ai pas envie de claquer des tonnes de pognon pour un logi­ciel que je ne pour­rais pas utili­ser sur mon prochain pc (qui a parlé des applis Power PC et du dernier OS d’Apple ?)

Je vais m’ar­rê­ter là. Ce sont les raisons prin­ci­pales qui me font aimer le libre mais il y aurait encore tant de choses à dire…

Pourquoi fiat tux ?

Parce qu’on m’a déjà posé la ques­tion assez souvent, je vais vous donner l’ex­pli­ca­tion.

C’est un jeu de mots (atten­tion, j’ai pas dit un bon jeu de mots) entre la locu­tion latine « Fiat lux » (« Que la lumière soit » − Livre de la Genèse, chapitre 1, verset 3 − ou alors le nom de l’agence de détec­tive de Nestor Burma, comme vous voulez) et Tux, la mascotte de Linux.

Et c’est à cause de cette locu­tion latine que ma favi­con est une ampoule allu­mée.

Que le Tux soit !

Me soutenir sur Tipeee Me soutenir sur Liberapay